tendances-gourmandes

Quelles activités et compétences un charcutier-traiteur doit maîtriser ?

Le professionnel de la charcuterie est chargé de préparer la viande et de la vendre au comptoir. Il doit connaître tous les types de coupes de viande, savoir comment travailler et manipuler la matière première avec soin, et savoir recommander le meilleur produit au client. Le travail n’est pas facile et exige de la force physique. En effet, il implique de travailler debout pendant de nombreuses heures. En plus de la viande, vous devez également savoir quel type de couteau utiliser, et lequel est le meilleur pour une coupe particulière.

Mission commerciale : charcutier-traiteur

Cette profession peut être prise en charge différemment selon la structure, par exemple dans les établissements commerciaux où l’on trouve des bouchers-charcutiers dont les compétences sont souvent associées à d’autres bouchers. En fonction de ces structures, les charcutiers-traiteurs peuvent :

– Découper, trier, transformer et préparer la viande en produits cuits ou crus (saucisses, galettes, jambons, rillettes, etc.).

– Manœuvrer des outils techniques (couteaux, trancheurs, pousseurs, etc.).

– Emballage.

– Préparer de grandes quantités d’aliments destinés à être vendus dans des magasins ou consommés par de grands groupes de personnes.

– Cuisiner pour les repas (mariages, baptêmes, séminaires, etc.).

Devenir charcutier-traiteur : les qualités requises

L’hygiène alimentaire est importante au cours des premières années d’emploi, et il est souhaitable d’être capable de gérer les tâches plus difficiles telles que le nettoyage et l’élimination des cadavres. La dextérité manuelle est particulièrement requise, et un élément artistique peut être nécessaire lors de la réalisation de pâtisseries (par exemple, tartes montées) et d’apéritifs (par exemple, verrines, marquis de jambon sec). Vous devez aimer le travail d’équipe, car le travail peut impliquer plusieurs personnes et nécessite coordination et communication. Dans ce métier, vous ne devez pas avoir peur de sentir la viande ou de voir du sang. Vous avez l’habitude de vendre à des clients exigeants et pouvez donner des conseils appropriés.

Charcutier Traiteur : Carrière / Possibilités d’évolution :

L’obtention d’un CAP vous permet de travailler comme ouvrier dans une entreprise et, après quelques années d’expérience, de devenir charcutier-traiteur professionnel, qualification qui peut être obtenue immédiatement au Brevet Professionnel. À l’avenir, vous pourriez devenir sous-chef, et chef de boucherie ou chef de magasin. Les charcutiers-traiteurs peuvent reprendre des activités commerciales et devenir leur propre patron en ouvrant son magasin de charcuterie ou en proposant ses services durant divers événements.

En raison de la diminution du nombre de petites épiceries fines, les places pour les personnes travaillant dans ce secteur sont très limitées. Il est recommandé de s’orienter vers la transformation de la viande car il existe une réelle pénurie de personnel qualifié dans ce domaine. Les deux métiers, bien que différents, se complètent, car la connaissance de la physiologie animale et de la découpe permet une plus grande dextérité dans le métier de boucher.

 

Quitter la version mobile