tendances-gourmandes

Reconversion : quelles sont les aides possibles ?

Il se peut que le parcours professionnel d’un individu connaisse des hauts, des bas, des embuches… À certains moments, il arrive même qu’il souhaite s’orienter vers un tout autre secteur de métier. Dans tous les cas, l’envie et la volonté n’en manquent pas. Toutefois, le côté financement est à prendre en compte, vu qu’il faudra apprendre de nouvelles disciplines. Quoi qu’il en soit, sachez qu’il existe des aides pour réaliser un projet de reconversion professionnelle. En voici certaines d’entre elles.

Le Compte Personnel de Formation

La reconversion professionnelle consiste à se tourner vers une autre occupation. Dans la plupart des cas, l’intéressé ne dispose pas encore des compétences et des connaissances nécessaires sur son choix. Suivre une formation s’avère ainsi indispensable en vue de pouvoir s’intégrer et se développer dans le métier. Le Compte Personnel de Formation ou CFP a été conçu particulièrement pour cela. Il s’agit d’un système de financement public ouvert à tous ceux qui veulent changer d’emploi. Se basant sur un volume d’horaire d’apprentissage auparavant, le CFP est déterminé aujourd’hui en calculant le cumul d’un montant en euros. Un atout de ce privilège réside également dans la possibilité de suivre une formation tout en continuant son job actuel.

Le Plan de Développement de Compétences

La reconversion n’impose pas de changer le lieu et le secteur de travail. Cela peut être dans le domaine que vous exercez, mais vous voulez juste monter en compétences. Une telle initiative peut être favorisée par votre employeur. Le Plan de Développement de Compétences ou PDC convient mieux ainsi à votre cas. Le coût de l’apprentissage ou du perfectionnement revient alors à la charge de l’employeur. Vous continuez donc de travailler à votre poste actuel tout en profitant de la formation afin d’acquérir de nouvelles compétences. Il est possible qu’une telle reconversion soit vouée à combler une lacune de technicité dans l’entreprise.

L’Aide Individuelle à la Formation

Si le souhait de reconvertir professionnellement est votre décision, l’Aide Individuelle à la Formation ou AIF représente l’une des voies à explorer. Que vous soyez en activité ou au chômage, celle-ci vous concerne. Par définition, il s’agit d’un financement couvrant un apprentissage non financé par d’autres formes d’aides à la reconversion. Si vous bénéficiez d’un statut comme une Convention Reclassement Personnalisé, il vous sera plus simple d’obtenir une Aide Individuelle à la Formation. Vous sélectionnez ainsi les matières que vous envisagez d’apprendre. Si vous êtes un demandeur d’emploi, être inscrit(e) au Pôle Emploi constitue une condition à respecter pour l’AIF.

Quitter la version mobile